La réinsertion par le travail

IMG_4647.JPG

La peine capitale, c’est être désoeuvré, oisif, donc il faut s’orienter vers une occupation ou une activité, selon ses capacité et ses moyens.

IMG_4650.JPG

La manière la plus classique est de faire des études et des formations, afin de permettre une remise à niveau, après un laps de temps d’inactivité due à des problèmes de santé ou autres.

IMG_4657.JPG

Cela sert à une mise en place de relations, donnant lieu à un réseau, pour se resocialiser et solidifier ses connaissances.

IMG_4662.JPG

On trouve aussi la notion de liberté, quand on se réinsert, car nous sommes considérés comme les autres, et cela est fondamental pour évoluer.

IMG_4669.JPG

Des solutions, il en existe, sont-elles adéquates ?

IMG_4672.JPG

Il faudrait mettre plus d’application et d’implication, dans des programme qui sont théoriques et manquent de pratique, il faut donc un mélange équilibré entre théorie et pratique.

IMG_4678.JPG

Pourrait-on faire une action, permettant à l’individu, par le collectif, de se réinsérer, de façon plus humaine ?

IMG_4694.JPG

 

Publicités

2 réflexions sur “La réinsertion par le travail

  1. Et si on commençait par déculpabiliser de ne pas trouver du « vrai » travail. Bientôt (déjà aujourd’hui) il n’y en aura plus pour tout le monde. Alors si on inventait de nouvelles formes de reconnaissance qui ne soient pas liées au travail… ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s